trier par
Copyright © 2022 ABES / OCLCListe des résultats | Notice détaillée | Où trouver ce document ?  
rechercher (et) (Mots du titre) Des voyageurs à l'épreuve du terrain : | 1 résultat(s)

Prêt Entre Bibliothèques Prêt
Photocopie

Services  
1

Livres

Identifiant pérenne de la notice : 
 
 
 
Type(s) de contenu (modes de consultation) :
Texte
Type de support matériel :
Volume
 
 
 
Type(s) de contenu (modes de consultation) :
Image fixe
Type de support matériel :
Volume
 
Titre : 
Des voyageurs à l'épreuve du terrain : études, enquêtes, explorations (1800-1960) : [exposition, Musée des archives nationales, site de Paris, Hôtel de Soubise, 13 avril au 19 septembre 2016] / [coordination du catalogue, Régis Lapasin]
Alphabet du titre : 
latin
Auteur(s) : 
Lapasin, Régis. Directeur de publication
Archives nationales (France). Collectivité éditrice
Date(s) : 
2016
Langue(s) : 
français
Pays : 
France
Publication :
Description : 
1 vol. (196 p.) : ill. en coul., cartes, fac-sim., couv. ill. en coul. ; 28 cm + 1 f. d'erratum
ISBN : 
978-2-86000-37-11 (br.) : 25 EUR
EAN : 
9782860003711
 
 
 
 
Annexes : 
Bibliogr. p. 18-19
 
Résumé(s) : 
La quatrième de couverture indique: "Aux yeux du grand public, les voyages scientifiques du passé apparaissent le plus souvent dans leur dimension héroïque. On imagine volontiers l'explorateur, solitaire ou presque, affrontant mille dangers et parcourant d'énormes distances pour parvenir à ses fins : la découverte d'une terre inconnue, d'une cité endormie depuis des siècles, d'une espèce animale jusqu'alors non répertoriée. Or ces découvertes sont rarement le fait d'un homme seul. Pour préparer et mener à bien son voyage, l'explorateur bénéficie de soutiens financiers, de conseils scientifiques, techniques ou méthodologiques, et surtout de la collaboration d'assistants, de guides, d'interprètes, de porteurs. Le voyage s'inscrit lui-même dans un contexte qui est loin d'être anodin et répond à un certain nombre d'attendus, tant dans sa conception que dans ses objectifs : enjeux scientifiques, visées impérialistes, intérêts économiques. Cette exposition entend lever le voile sur cet « envers du décor » des voyages scientifiques ou documentaires montés depuis la France entre 1800 et 1960. Elle s'organise autour des trois temps du voyage : sa préparation, son déroulement et finalement ses retombées scientifiques, politiques ou médiatiques. La première partie ("L'invitation au voyage") s'intéresse notamment au rôle joué par les institutions administratives ou savantes dans l'organisation ou la supervision de la plupart des grandes expéditions évoquées dans l'exposition: évaluation des projets, instructions données aux explorateurs, fourniture de matériel. La partie centrale ("Sur le terrain") est bien entendu dédiée au voyage lui-même: la multiplicité des objectifs et leur évolution dans le temps, l'extrême diversité des lieux visités et des contextes d'études, l'importance de la logistique et la grande dette (rarement avouée) envers les savoirs locaux, les risques encourus par les voyageurs et leurs accompagnateurs. La dernière partie ("Au retour") est consacrée aux résultats: la mémoire du voyage repose sur les supports les plus divers (carnets de route, dessins, photographies, cartes) ; sur cette mémoire repose l'analyse puis la divulgation des données, sous la forme de publications, de conférences ou bien d'expositions, suscitant parfois la création de nouveaux musées. Au fil du temps, l'explorateur est devenu un personnage particulièrement médiatisé, tantôt construisant sa propre légende, tantôt élevé par ses pairs ou le public au rang de héros, voire de martyr."
 
 
 
Titre de forme : 
[Exposition. Paris. Musée des archives nationales, Hôtel de Soubise. 2016]
 
Sujets : 
Forme ou Genre :