trier par
Copyright © 2022 ABES / OCLCListe des résultats | Notice détaillée | Où trouver ce document ?  
publications liées Langlade de Montgros, Constance | 1 résultat(s)

Prêt Entre Bibliothèques Prêt
Photocopie

Services  
1

Livres

Identifiant pérenne de la notice : 
 
 
 
Type(s) de contenu (modes de consultation) :
Texte
Type de support matériel :
Volume
 
Titre : 
"Ad majorem Virginis Mariae gloriam" : visages d'une tradition confraternelle immaculiste à Saint-Séverin (XIVe-XXe s.) / Constance Langlade de Montgros,... ; sous la direction de Olivier Poncet
Mémoire ou thèse (version d'origine)
Alphabet du titre : 
latin
Auteur(s) : 
Poncet, Olivier (1969-....). Directeur de thèse
École nationale des chartes (Paris). Organisme de soutenance
Date(s) : 
2019
Langue(s) : 
français
Pays : 
France
Production :
Description : 
2 vol. (604 p.) : ill. ; 30 cm
 
Thèse : 
Note sur la disponibilité :
Consultation soumise à l'autorisation préalable de l'auteur
 
 
Annexes : 
Bibliogr. p. 440-457. Notes bibliogr. Index
 
Résumé(s) : 
Née au cœur de l’Université, première association immaculiste à Paris à la suite du modèle normand, la confrérie de la Conception Notre-Dame qui voit le jour dans l’église Saint-Séverin au XIVe siècle acquiert très vite un visage propre. Il lui est dicté par l’histoire et la composition d’un quartier, par sa place d’honneur voire son statut de confrérie-étendard dans sa paroisse, et par les missions dont elle se préoccupe prioritairement. Après une brève étude de ses origines médiévales, destinée à replacer la naissance de cette confrérie dans le contexte qui la voit s’épanouir, le cœur de ce travail se concentre sur l’époque moderne. Y sont examinés les différents aspects que peut prendre un tel groupe de piété paroissial et parisien, immaculiste et marial, bourgeois et notable, au fil des évolutions de cette période. Ses environnements géographiques, sociaux, confraternels et religieux donnés façonnent la confrérie en même temps qu’elle s’y adapte. Elle perdure alors malgré les aléas jusqu’à la veille de la Révolution française comme emblème d’une paroisse et gardienne de son culte marial. L’épisode révolutionnaire semble ensuite la faire disparaître et oublier. Alors que s’ouvre un contexte bien différent, la création à Saint-Séverin en 1840 d’une association immaculiste vouée à Notre-Dame de Sainte-Espérance, qui se réclame de la première, fait pourtant perdurer sinon son existence du moins son souvenir. De son origine médiévale à ses prolongements jusqu’au XXe siècle, la tradition qui fait de Saint-Séverin un sanctuaire immaculiste se donne ainsi à explorer dans le temps long, entre impression de continuité et inévitables ruptures et adaptations.
 
The brotherhood of Conception Notre-Dame, the first immaculist association in Paris, was modeled after the Norman associations at the very heart of the University, in the church of Saint-Séverin in the 14th century. Because of the history and the nature of the district its was founded in, it acquired a new status of its own very quickly and became a leading brotherhood in its parish, while performing its missions. After a brief study of the historical context of the beginnings of the brotherhood during Middle Ages, this work focuses on its evolution throughout the modern era. It goes through all the different aspects of this Parisian parish group and immaculist Marian brotherhood which members were not only bourgeois but also notables throughout the evolutions of this period. The brotherhood of Conception Notre Dame changed and was changed by its geographical, social and religious environments. Then it persisted despite the hazards as the emblem of its parish and as guardian of its Marian cult until the eve of the French Revolution. After the Revolution, it appeared that the brotherhood had disappeared and was left in oblivion. In such a different context, an immaculist association dedicated to Our Lady of Holy Hope was founded in 1840 : this association considered itself a reminiscence of the brotherhood of Conception Notre-Dame and was able to keep at least its memory and its heritage alive. Therefore, throughout its medieval beginnings to its extensions until the 20th century, the tradition of this immaculist sanctuary of Saint-Séverin is at the same time continuous and has also its inevitable ruptures and adaptations.
 
 
 
Titre(s) traduit(s) ajouté(s) par le catalogueur : 
"Ad majorem Virginis Mariae gloriam" : aspects of an immaculist community tradition in Saint-Séverin (14th-20th c.) (anglais)
 
Sujets : 
Forme ou Genre : 
 
Liens externes
Worldcat :