trier par
Copyright © 2021 ABES / OCLCListe des résultats | Notice détaillée | Où trouver ce document ?  
rechercher (et) (Tous les mots) Bruno Drumare | 1 résultat(s)

Prêt Entre Bibliothèques Prêt
Photocopie

Services  
1

Thèses (version de soutenance)

Identifiant pérenne de la notice : 
 
 
 
Type(s) de contenu (modes de consultation) :
Texte
Titre : 
Etude quantitative et qualitative sur la prescription d'hypnotiques en institution / Aurélia Drumare ; sous la direction de Bruno Lepoutre
Mémoire ou thèse (version d'origine)
Alphabet du titre : 
latin
Auteur(s) : 
Lepoutre, Bruno. Directeur de thèse
Date(s) : 
2007
Langue(s) : 
français
Pays : 
France
Editeur(s) :
[S.l.] : [s.n.], 2007
Description : 
1 vol. (81 f.) ; 30 cm
Num. national de thèse : 
2007PA07M013
 
 
Thèse : 
Note sur la disponibilité :
Publication autorisée par le jury
Annexes : 
Bibliogr. f. 76-81
 
Résumé(s) : 
Motifs de l'étude : Les troubles du sommeil constituent une plainte fréquente de la population âgée institutionnalisée. La solution apportée à ce problème est très souvent médicamenteuse, ce qui a de nombreuses conséquences en terme de santé publique. Les mesures réglementaires destinées à contrôler cette consommation ont toutes eu une portée limitée. Le but de cette étude est d'étudier les déterminants de cette consommation pour en comprendre les causes et essayer d'apporter des solutions pour y remédier. Méthode : Il s'agit d'une étude descriptive réalisée au cours du second semestre 2005 dans une institution accueillant 70 résidents. Elle comprend une étude quantitative sur les prescriptions d'hypnotiques réalisée à partir des dossiers médicaux. Elle est suivie d'une étude qualitative réalisée grâce à des entretiens auprès des patients, des infirmières et des médecins qui essaient d'analyser les causes de cette consommation. Résultats : La population résidant à Arpage est âgée, dépendante et présente de nombreuses pathologies pouvant altérer la qualité du sommeil. 48% des résidents consomment un hypnotique, reconduit sans modification depuis plus de 6 mois. La consommation d'hypnotiques est complexe car elle fait intervenir le patient qui est demandeur d'un traitement, le personnel paramédical qui relaie cette demande et le médecin qui dispose de peu de temps et de moyens pour y répondre. Discussion : Les mesures gouvernementales destinées à réduire la consommation de psychotropes et en particulier d'hypnotiques ont une portée limitée. Lorsque des mesures purement réglementaires et restrictives sont adoptées, nous assistons à un phénomène d'échappement. Il est donc important de souligner l'intérêt d'accompagner ces dispositions réglementaires d'un réel effort d’information et de formation des médecins, des patients et de la population générale aux troubles de la veille et du sommeil.
 
 
 
Sujets : 
Forme ou Genre : 
 
Liens externes
Worldcat :